Santé et eau propre

CENTRES DE SOINS DE SANTÉ PRIMAIRES

 Malgré les progrès considérables réalisés en médecine au cours des dernières décennies, de nombreuses communautés rurales en république démocratique du Congo n’ont toujours pas accès aux installations médicales et aux soins de santé primaires. Divers facteurs tels que la pauvreté, la malnutrition et le chômage contribuent tous à la mauvaise santé.

La Fondation CONGO HOPE aide en facilitant la construction  de cliniques et de logements pour le personnel et la modernisation des cliniques de soins de santé primaires existantes, mais inadéquates. Dans la plupart des communautés soutenues par La Fondation CONGO HOPE, il existe des cliniques gouvernementales qui tentent de subvenir aux besoins de la population locale, mais elles sont malheureusement sous-équipées, manquent de ressources et mal entretenues.

La Fondation CONGO HOPE s’engage à veiller à ce que de meilleures installations soient mises en place a travers de micros projets qui fournissent  l’assainissement de base, l’hygiène, pour améliorer la santé et les soins de santé de la communauté : combattre le paludisme et le VIH / SIDA, les soins aux enfants et aux nourrissons.
CONGO HOPE souhaite doter des hôpitaux et cliniques des fournitures et des équipements médicales (ambulances, corbillards, lits, etc.).

L’EAU PROPRE – AU CŒUR DES COMMUNAUTÉS SAINES

L’une des pires difficultés quotidiennes auxquelles sont confrontées de nombreuses communautés rurales congolais est l’extrême pénurie d’eau. Les femmes et les enfants des zones rurales marchent souvent plus d’un kilomètre chaque jour pour aller chercher de l’eau, rentrant chez eux voûtés sous le fardeau éreintant de leurs seaux d’eau pleins, répétant parfois ce voyage plusieurs fois par jour. Lorsque les enfants doivent passer une grande partie de leur journée à aller chercher de l’eau, la tâche affecte tous les aspects de leur jeunesse, en particulier le temps consacré à l’éducation et au développement physique.

 

 

Laisser un commentaire